Genèse du jardin des Passagères

Bref aperçu du travail de mise en forme du terrain effectué entre septembre et novembre 2018.


Première étape, convertir la pâture en parcelle maraîchère. Et pour y parvenir, j'opte exceptionnellement pour un coup de pouce mécanique. Il s'agira de l'unique labour que subira le terrain.


Deuxième étape : donner forme à cette grande surface un peu ennuyeuse. Cette fois, je choisirai de confectionner des planches d'une quinzaine de centimètres de haut, de 80 centimètres de large sur 10 mètres de long. Un design strictement rectiligne... résultat de mes précédentes expériences d'aménagement. A nu, tout cela manque assurément de poésie mais, pratiquement parlant, l'entretien s'en verra simplifié! Je prépare donc mon petit quadrillage au cordeau. Il fait sec, les planches prennent vite forme.


Troisième étape: inviter la verdure ! Nous sommes en novembre. Et je suis trop impatiente pour attendre les semis du printemps. Je sélectionne quelques variétés, vivaces, qui prendront place dès l'automne. Voici donc, les premières occupantes du terrain : Thym, Sauge, Menthe poivrée et Camomille noble.


Quatrième étape : attendre patiemment le printemps les premiers semis...


Cinquième étape : apprécier le travail accompli, au coeur de l'été. :-)